J'ai trouvé une nounou mais elle ne s'est jamais occupée d'un bébé allaité




Si historiquement les nourrices étaient des personnes rémunérées pour allaiter les bébés, aujourd’hui certaines ne se sont jamais occupées de bébés allaités. Cette situation peut inquiéter votre nounou ou vous-même. Il est légitime que quelques questionnements surviennent. Pour vous aider voici quelques éléments de réflexion.

Les bébés allaités, des bébés comme les autres.


Pour les assistantes maternelles chaque nouveau bébé accueilli est une nouvelle aventure. Tous les enfants sont différents, ils ont tous leurs petites habitudes pour manger, s’endormir, chercher du réconfort ou exprimer leurs émotions. Quand une assistante maternelle accueille un nouveau bébé chez elle, elle commence ce travail par la découverte de l’enfant et de sa famille. Les temps d’adaptation sont indispensables. Ils servent au bébé qui découvre un nouvel environnement et doit s’adapter à de nouvelles personnes et à la séparation. Ils sont utiles à la maman qui peut alors entrer progressivement dans la séparation. Et la nounou utilise ces temps progressifs pour établir la

con fiance et le dialogue, pour observer le bébé et s’ajuster au mieux à ses besoins.


La confiance

Avec votre reprise du travail, votre enfant vit une partie de ses moments d’éveil et de développement avec sa nounou. Vous confiez donc votre bébé à l’assistante maternelle mais aussi son développement, son alimentation, son sommeil, sa sécurité dont la sécurité affective. Pour être sereine de votre côté et pour que votre bébé le vive bien, il est primordial d’installer une relation de confiance entre les parents et la nounou.


Le dialogue

C’est par le dialogue que vous allez pouvoir installer cette confiance. Utilisez les temps d’adaptation pour échanger et discuter avec la nounou. Pour s’ajuster au mieux aux besoins de votre bébé elle a besoin de nombreux éléments. Tout ce que vous pourrez lui communiquer, lui raconter, lui expliquer l’aidera. Elle a besoin de connaitre vos petits rituels, les habitudes de la maison et de votre bébé, vos façons de faire et d’organiser la journée, ses rythmes, ses réactions, ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas, comment il le manifeste….

La nounou ne pourra pas toujours faire un « copier-coller » de toutes ces choses. Sa maison est différente, elle a d’autres enfants en garde, certains impératifs. Mais vous pourrez ainsi définir ensemble ce qui est important pour vous et votre bébé, trouver des solutions et des compromis. Il arrive même que grâce à leur expérience et leur professionnalisme les nounous fassent aux parents des suggestions utiles dans la gestion des pleurs et du sommeil par exemple.



L’observation

En effet, l’intégration chez une assistante maternelle, comme en crèche d’ailleurs se base principalement sur l’observation. Les professionnels de la petite enfance vont à cette occasion observer votre bébé. Ils vont regarder avec attention son comportement ses réactions s’ajuster au mieux à ses besoins. Que votre bébé soit allaité ou non, il est unique, il exprime ses besoins, ses réactions et ses émotions à sa façon. Ce travail de découverte doit être fait pour tous les enfants.

Ainsi, votre nounou qui ne s’est jamais occupée d’enfants allaités a toutes les compétences pour le faire. Elle a l’expérience des enfants et c’est l’essentiel. La suite va se construire à travers la relation de confiance, le dialogue et l’observation. Plus largement que l’allaitement il vous faudra partager avec elle sur vos valeurs autour de l’éducation d’un enfant, sur votre vision du maternage. Avec l’allaitement vous avez probablement mis en place un maternage proximal. Vous êtes donc comme toutes les autres mamans, vous devez vous accorder avec la nounou qui gardera votre bébé pour que vos valeurs et vos convictions autour de l’éducation et du maternage co